26 - 28 mai | 2017
The International Centre | Toronto

Dernières nouvelles

Retour à la liste
7 novembre 2016

Questions et réponses à propos du Salon 2017

Le Salon canadien du meuble continuera d’évoluer en 2017 afin de répondre encore mieux aux besoins de l’industrie canadienne. Depuis 3 ans, après chaque salon, des exposants, acheteurs, designers et autres professionnels, ainsi que des non-participants au Salon ont été consultés par le biais de sondages. Au total, plus de 1000 répondants, au téléphone ou en ligne, ont guidé les choix à privilégier dans ce renouveau. Les recommandations du Comité consultatif national, comptant 15 professionnels de diverses régions du pays et de différents secteurs de l’industrie, ont aussi influencé ces choix.


Voici donc les principales questions et réponses concernant les nouveautés qui seront mises de l’avant au Salon 2017 :
 

- Pourquoi le Salon se tiendra-t-il en mai?
Selon les sondages effectués en juin dernier auprès de 675 exposants et visiteurs, participants et non-participants au Salon 2016, seulement 15 % des visiteurs et 28 % des exposants préfèrent un mois autre que le mois de mai pour la tenue du Salon. De plus, leurs choix sont répartis entre les 11 autres mois de l’année : ils n’optent pas tous pour le mois de janvier. Le Salon 2017 se tiendra donc du 26 au 28 mai. Rappelons également que le changement de date de janvier à juin en 2015 a été très coûteux pour l’industrie. Il s’agit d’un dérangement majeur que nous souhaitons éviter, surtout que les résultats de sondages confirment le choix du mois de mai.

 

- L’édition 2017 sera-t-elle la dernière du Salon canadien du meuble?

Non. Pas du tout! Le Salon canadien du meuble est un projet prioritaire pour le conseil d’administration de l’Association des fabricants de meubles du Québec, propriétaire et productrice du Salon, et pour toute l’industrie. Et nous nous sommes engagés pour les prochaines années en annonçant les dates jusqu’en 2020. Par contre, pour assurer la pérennité du Salon, le statu quo n’est pas une option. Il faut constamment repenser les façons de faire; c’est pourquoi, chaque année, l’équipe du Salon sonde l’industrie, met en place des nouveautés, les évalue et ajuste la programmation.

- Tenir le Salon durant la semaine ne serait-il pas préférable au week-end?
Toujours selon les sondages effectués cette année, seulement 16 % des exposants et 23 % des visiteurs de 2016 souhaitent un salon en semaine : les participants préfèrent le week-end. Par contre, le Salon est décalé d’une journée, soit du vendredi au dimanche, pour mieux répondre aux préférences manifestées dans les sondages.

 

- Pourquoi le plan du Salon sera-t-il modifié en 2017?
Historiquement, le Salon occupait les Halls 1 à 5 de l’International Centre. Depuis quelques années, le plancher n’était pas optimisé et comptait des espaces vacants. Donc par souci d’efficacité et pour réduire les coûts, les activités seront réparties dans les Halls 1 à 4 et le Centre de conférences, en plus des locataires de SOFA et des salles d’exposition permanentes extérieures participantes. En fait, cette nouvelle configuration comprend suffisamment de pieds carrés pour présenter un Salon plus grand qu’en 2016. Il sera aussi plus efficace pour les visiteurs, qui auront moins d’espace à couvrir, et pour les exposants qui profiteront d’un trafic plus concentré.

 

- L’horaire du Salon sera-t-il prolongé en soirée?
Non. Nous n’allons pas prolonger l’horaire en soirée cette année, puisque cette formule n’a pas donné les résultats escomptés. Par contre, nous allons offrir le même nombre d’heures d’ouverture, par le biais d’une répartition différente, soit trois jours complets, du vendredi au dimanche, de 9 h à 18 h.

 

- Vous souhaitez mettre des efforts sur l’expérience du visiteur. Qu’en sera-t-il?
En 2017, nous souhaitons attirer encore plus de visiteurs. Pour y arriver, nous allons bonifier leur expérience en nous inspirant des résultats des sondages qui ont révélé quatre priorités : des exposants de qualité, des conférenciers pertinents, des activités de réseautage et des spéciaux exclusifs au Salon.

 

- Il y aura donc des conférences durant le Salon 2017?
Oui, puisque les visiteurs apprécient beaucoup ce type d’activité. Nous créerons une série de trois conférences à l’heure du midi. Chaque jour, vers midi, nous présenterons un conférencier qui adressera des sujets d’intérêt pour les détaillants. La programmation sera annoncée prochainement.

 

- Y aura-t-il des îlots de détente?

Oui. En 2016, nous avions un spa ainsi qu’un pub et un salon d’affaires; à l’exception du salon d’affaires, qui n’a pas été utilisé, ces îlots sont très appréciés des visiteurs. Il y en aura des nouveaux en 2017.

 

- Une soirée inaugurale est-elle prévue en 2017?
Depuis 2 ans, nous tenons un grand party de l’industrie le premier soir du Salon. Pour faciliter le réseautage, en 2017, nous tiendrons un grand cocktail inaugural auquel tous les participants du Salon seront conviés.

 

-  Il y avait des Spéciaux du Salon en 2016. En prévoyez-vous en 2017?
En fait, cela dépend des exposants, mais comme c’est un des éléments les plus appréciés des visiteurs, puisque ça ajoute de la valeur à leur visite au Salon, nous allons encourager les exposants à offrir des Spéciaux du Salon. Nous allons aussi les outiller pour les promouvoir.

 

- En 2016, il y a eu des tirages de forfaits d’hébergement gratuit? En avez-vous prévu en 2017?
Oui. Nous poursuivrons donc avec des rabais avantageux sur les chambres d’hôtel et des tirages de forfaits d’hébergement gratuit.

 

- Les salles d’exposition permanentes extérieures (TAS) feront-elles partie du Salon?
Un de nos objectifs est de faire du Salon un événement inclusif, regroupant toute l’industrie canadienne. Ainsi, suivant le modèle du High Point Market, où les expositions dans les bâtiments principaux et les salles d’exposition des environs font partie de l’événement, le Salon canadien du meuble continue de miser sur la participation des salles d’exposition permanente de Toronto. Aussi, selon nos sondages, 60 % des visiteurs du Salon 2016 se sont rendus dans ces salles d’exposition. Nous poursuivrons donc le mouvement d’inclusion.

 

- Qu’en sera-t-il de l’offre de nourriture et de boissons?
En 2016, l’offre de nourriture a été diversifiée avec l’ajout d’une foire alimentaire dans le Hall 2 et le pub dans le Hall 5 en plus des concessions permanentes de l’International Centre. Cette nouvelle offre a été cotée favorablement dans les sondages : nous allons donc poursuivre dans cette veine en 2017.

 

- Que faites-vous pour améliorer la qualité de présentation de certains kiosques?
Depuis deux ans, nous déployons beaucoup d’effort auprès des exposants pour améliorer la présentation des kiosques et nous constatons du progrès. Par contre, pour certains exposants, il reste du travail à faire et cela affecte l’allure générale du Salon. Or, les standards de présentation continueront d’être imposés, inscrits au contrat des exposants, communiqués et mis en application. De plus, comme nous le faisons depuis deux ans, nous allons également transmettre aux exposants des astuces pour les guider en cette matière.

 

- Des prix pour les plus beaux kiosques seront-ils décernés?
Oui, les prix, très appréciés des exposants, seront décernés en 2017, avec l’aide de l’équipe de SOFA qui assurera la sélection du jury et le déroulement du concours. Les prix seront promus plusieurs mois avant le Salon afin d’inciter les exposants à présenter un plus beau kiosque.

- Sera-t-il possible d’obtenir davantage de visibilité ou de commanditer des éléments du Salon?
Une liste d’occasions de commandite et de visibilité sera disponible en 2017, et ce, afin que les entreprises qui le souhaitent puissent maximiser leur visibilité et l’impact de leur participation au Salon.

 

- Au Salon 2017, y aura-t-il une rencontre de type Town Hall?
Le Town Hall s’est tenu en 2014, 2015 et 2016 : il s’agit d’une tribune qui ouvre le dialogue à tous. Par contre, le dernier Town Hall a attiré peu de participants. En 2017, puisque le PDG du Salon, Pierre Richard, souhaite continuer de prendre le pouls de l’industrie et faciliter une communication bilatérale, de nouveaux mécanismes de rétroaction seront mis de l’avant et seront communiqués prochainement.

 

Tous les détails de la programmation du Salon canadien du meuble 2017, ainsi que les exposants qui y participeront, seront dévoilés au cours des prochains mois. Suivez-nous sur saloncanadiendumeuble.caFacebook, Twitter et LinkedIn!

Lisez le communiqué de presse du lancement du Salon 2017.

Regardez l'entrevue exclusive accordée par notre PDG.

Voyez l’édition 2016 en images!


Design web par Acolyte